Un effet délétère contré par les bêtabloquants

Un métabolite du microbiote intestinal augmente le risque cardiovasculaire

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 09/03/2020

Des chercheurs américains ont identifié un suspect dans l'association décrite entre microbiote intestinal et maladies cardiovasculaires.

Crédit photo : Phanie

Son nom ? La phénylacétylglutamine (PAG). C'est le métabolite issu du microbiote intestinal qui a été identifié par des chercheurs de Cleveland pour expliquer le lien entre microbiote intestinal et maladies cardiovasculaires.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)