Réhabilitation rapide après chirurgie colorectale

Un changement des comportements  Abonné

Publié le 21/11/2013
1385001633472360_IMG_115805_HR.jpg

1385001633472360_IMG_115805_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

LE CONCEPT de réhabilitation rapide, né au milieu des années 1990, se fonde sur le constat de modifications liées à l’agression chirurgicale. Le stress ainsi induit est en effet à l’origine de modifications physiologiques, hormonales et métaboliques, telles qu’une insulinorésistance ou une baisse de l’immunité, qui ont une fonction réparatrice mais qui favorisent aussi la survenue de complications et ralentissent la convalescence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte