Myotomie endoscopique

Un bilan encourageant dans la gastroparésie  Abonné

Publié le 01/10/2015

La paralysie partielle de l’estomac (gastroparésie) n’est pas très fréquente mais, aux États-Unis, le nombre de cas a été multiplié par deux en dix ans. Elle peut être idiopathique ou toucher également des patients avec un diabète évolué à l’origine de lésions dégénératives nerveuses du tube digestif (et d’autres organes). Ces lésions provoquent un défaut de vidange gastrique, d’où la survenue de douleurs épigastriques, de vomissements et, plus grave, d’épisodes hypoglycémiques les aliments consommés ne passant pas correctement dans l’intestin.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte