De très bonnes nouvelles au congrès de l’EASL

Les gages d’une « Happy end » prochaine dans l’hépatite C  Abonné

Publié le 30/05/2013
1369876380436168_IMG_105879_HR.jpg

1369876380436168_IMG_105879_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

SOFOSBUVIR, INTERFÉRON, RIBAVIRINE, la toute nouvelle trithérapie va amorcer un tournant décisif dans le traitement de l’hépatite C.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte