Les bonnes performances du test immunologique

Par Antoine Dalat
Publié le 25/10/2018
- Mis à jour le 15/07/2019

Le test immunologique de dépistage a démontré ses bonnes performances. Selon l’évaluation épidémiologique conduite par Santé publique France sur une période de huit mois et demi en 2015 (du 14 avril au 31 décembre), le programme a permis de détecter près de 4 300 cancers (2,4 fois plus que le précédent) et près de 17 000 adénomes avancés (3,7 fois plus que le test au gaïac), souligne l’Institut national du cancer.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?