Le thalidomide à l’essai dans le carcinome hépatocellulaire  Abonné

Publié le 05/04/2011

Le thalidomide se révèle posséder des propriétés faisant de ce médicament un traitement adjuvant potentiel dans le carcinome hépatocellulaire. Chez des patients ayant eu une résection chirurgicale à visée curative, la prise de thalidomide double le taux de survie à 3 ans (65 %) comparativement au placebo (33 %).

L’étude montre toutefois que le taux de survie à deux ans est comparable chez les patients traités par thalidomide (84,2 %) et par placebo (85,7 %).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte