Rôle du microbiote intestinal

Le taux de TMAO corrélé au risque cardiovasculaire  Abonné

Publié le 25/04/2013

DES ÉTUDES RÉCENTES menées chez l’animal ont montré un lien mécanistique entre le métabolisme intestinal de la choline (présente dans l’alimentation en grande partie sous forme de phosphatidylcholine, aussi appelée lécithine) et les coronaropathies via la production d’un métabolite proathérogène, le TMAO ( triméthylamine-N-oxide).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte