Risque de défaillance hépatique aiguë

Le coup de chaleur est dominé par les complications viscérales

Publié le 14/12/2008

Plus de 40°

Le coup de chaleur est défini par une élévation de la température corporelle au-dessus de 40 °C. On parle d’hyperthermie maligne lorsque la température dépasse 41 °C. L’accident survient le plus souvent à la suite d’un effort musculaire intense et prolongé, une température extérieure élevée étant un facteur aggravant.

Redistribution du flux

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?