Des interactions à plusieurs niveaux

Hépatite C et troubles psychiatriques  Abonné

Publié le 05/09/2013
1378343673451172_IMG_109945_HR.jpg

1378343673451172_IMG_109945_HR.jpg

L’infection par le virus de l’hépatite C (VHC) est une maladie transmissible à fort risque de chronicisation et d’évolution grave en absence de traitement (cirrhose, cancer du foie). L’HCC touche près de 1 % de la population générale. Sa prévalence est plus importante chez les patients usagers de substances psychoactives ou souffrant de troubles psychiatriques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte