À la Pitié-Salpêtrière

Greffe de foie à partir de donneur décédé par arrêt cardiaque.  Abonné

Publié le 17/12/2010

POUR LA PREMIÈRE fois en France, une greffe de foie a été réussie à partir d’un donneur décédé par arrêt cardiaque (DDAC). Cette première procédure a été réalisée par les équipes de Laurent Hanoun, Bruno Riou et Jean-Christophe Vaillant à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris. Le patient greffé est sorti de l’hôpital avec des suites simples. Ce résultat donne un immense espoir pour l’avenir du prélèvement d’organes. Réalisée début 2010 la greffe a eu lieu provenant d’un donneur qui était un homme d’une cinquantaine d’années ayant fait un arrêt cardiaque.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte