Analgésie

Élément majeur de la réhabilitation postopératoire  Abonné

Publié le 27/11/2014

En plus du confort procuré aux patients (et qui suffirait seul à justifier tous nos efforts dans ce domaine), la prise en charge de la douleur permet une réduction des désordres endocrinométaboliques postopératoires, ce que les anciens appelaient le « stress opératoire », et une mobilisation plus rapide des patients. Les principes généraux de la prise en charge de la douleur postopératoire sont fondés sur le concept de l’analgésie multimodale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte