Des cirrhoses encore opérables  Abonné

Par
Pr Serge Halimi -
Publié le 17/03/2020

La cirrhose est considérée comme à haut risque pour toute chirurgie abdominale : décompensation brutale, ascite, insuffisance hépatocellulaire voire décès. La réduction de poids est toutefois le seul moyen de faire régresser la Nash : pour la chirurgie bariatrique, le jeu en vaut-il la chandelle ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte