En complément des mesures hygiénodiététiques

Bientôt un médicament pour la NASH ?  Abonné

Par
Publié le 26/12/2019

Parmi les stéatoses hépatiques non alcooliques (NAFLD), 15 à 20 % des patients seraient atteints d'une stéatohépatite (NASH) associée à un surrisque de fibrose, de cirrhose et de carcinome hépatocellulaire. Le traitement jusqu’ici limité à la prise en charge hygiénodiététique pourrait bénéficier rapidement de molécules actuellement à l’étude.

Des traitements médicamenteux s’avèrent assez prometteurs

Des traitements médicamenteux s’avèrent assez prometteurs
Crédit photo : Phanie

En France, selon l'étude NASHCO réalisée à partir de la cohorte Constances (200 000 adultes de 21 départements), la prévalence de la stéatose métabolique (NAFLD) est de 18 %, moins élevée qu’aux États-Unis ou d’autres pays d’Europe.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte