Prise en charge du diabète

Un système de soins primaires défaillant  Abonné

Publié le 13/06/2012
1339549901357104_IMG_85905_HR.jpg

1339549901357104_IMG_85905_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

MALGRÉ LES nombreuses initiatives, l’impact des politiques publiques sur la courbe de croissance de l’obésité et du surpoids n’a été que limité, regrettent les membres de la mission chargée d’évaluer la prise en charge du diabète au sein de l’IGAS*. Le diabète est devenu en 2010 la plus importante des affections de longue durée (ALD), touchant en France 2,9 millions de patients dont 92 % sont atteints de diabète de type 2. Son développement est rapide : sa prévalence a progressé de 2,6 % en 2000, à 3,95 % en 2007 et à 4,4 % en 2009.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte