Objets connectés : un service médical rendu peu convaincant

Par
Stéphany Mocquery -
Publié le 31/01/2019

Si les offres commerciales d'objets connectés pour la santé fleurissent, leur utilité n'est pas toujours évidente et encore plus rarement démontrée sur le plan scientifique. Qui plus est, « aucun objet connecté n'a fait la preuve de son efficacité s'il n'est pas associé à une offre de service », indique le Dr Boris Hansel, codirecteur, avec le professeur Patrick Nataf, du centre de responsabilité santé connectée de l'hôpital Bichat de l'AP-HP, à Paris.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)