L'effet protecteur de l'exercice physique

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 25/04/2019

L'impact bénéfique de l'exercice physique sur le risque de cancer du sein et de cancer colorectal est bien connu. Mais faire de l'exercice physique protège aussi du vis-à-vis du risque de carcinome hépatotocellulaire (CHC), comme l'a souligné une étude récente ayant porté sur plus de 460 000 participants de la cohorte EPIC : en analyse multivariée, le risque de CHC à 10 ans est réduit de moitié chez les sujets ayant une activité physique soutenue 2 heures par semaine comparativement aux sédentaires, indépendamment des autres facteurs de risque de CHC (1).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?