Maladies rares

Une filière de six centres de référence  Abonné

Publié le 09/03/2015

« La mise en place d’une filière des maladies rares de la peau est un avantage considérable en terme d’affichage et une vraie reconnaissance de l’importance de ces pathologies dans notre spécialité », souligne la Pr Christine Bodemer, coordinatrice de la filière des maladies rares en dermatologie (FiMARAD) et du centre de référence national des maladies génétiques à expression cutanée (MAGEC), situé sur trois sites : Necker, Saint-Louis, Avicenne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte