Une demande d’inscription dans la nomenclature va être faite  Abonné

Publié le 15/03/2012

Aujourd’hui, il existe suffisamment d’études dans le domaine des cancers cutanés pour engager une démarche de demande d’inscription dans la nomenclature de cet examen, avec le soutien de la Société française de dermatologie. C’est important si l’on veut que la technique puisse diffuser et que parallèlement puisse baisser le coût de l’équipement qui reste un facteur limitant (de l’ordre de 100 000 euros).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte