Recrudescence des mycoplasmes

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 14/06/2018

On assiste à une augmentation des infections à Mycoplasma genitalium. Cette bactérie pourrait être responsable de 15 % à 35 % des urétrites aiguës non gonococciques, et serait retrouvée chez les femmes jeunes.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?