Ongles artificiels : la dépose est délicate  Abonné

Par
Publié le 26/06/2017

Si les ongles artificiels semblent presque anecdotiques à côté d’un piercing ou d’un tatouage, le traitement subi pour les poser et les retirer est moins anodin qu’il n’y paraît. Il en existe principalement deux sortes aujourd’hui, les gels UV (ou polymérisés) et les vernis-gel (des hybrides entre vernis et faux ongles).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte