Maladie de Verneuil : une prise en charge multidisciplinaire  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 15/05/2020
Maladie auto-inflammatoire de physiopathologie complexe, l’hidradénite suppurée (HS) ou maladie de Verneuil est une pathologie hétérogène, avec des phénotypes variés, qui peut retentir de façon majeure sur la qualité de vie des patients. Sa prise en charge, médico-chirurgicale, est personnalisée et pluridisciplinaire.
Certaines formes cliniques peuvent être trompeuses et entraîner un retard au diagnostic

Certaines formes cliniques peuvent être trompeuses et entraîner un retard au diagnostic
Crédit photo : Pr Marie Aleth-Richard

• L’hidradénite suppurée (HS), ou maladie de Verneuil, est une maladie cutanée inflammatoire chronique caractérisée par l’apparition de nodules et d’abcès douloureux, développés aux dépends du complexe pilosébacé, localisés préférentiellement dans les zones axillaires, inguinales et le périnée et conduisant à la suppuration, la fistulisation et la constitution de cicatrices. Elle évolue par poussées, qui peuvent être très douloureuses et avoir un impact majeur sur la qualité de vie des patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte