Psoriasis modéré à sévère

L’objectif d’une régression complète et durable

Par
Dr Alain Marié -
Publié le 21/11/2019
Plusieurs études présentées au cours du congrès de l’EADV, à Madrid, montrent que les biothérapies et singulièrement les inhibiteurs de l’IL-23 permettent d’obtenir une régression complète ou quasi-complète du psoriasis modéré à sévère, une régression durable et s’accompagnant d’une tolérance acceptable.
Des molécules qui permettent d’adapter le traitement à chaque situation clinique

Des molécules qui permettent d’adapter le traitement à chaque situation clinique
Crédit photo : Phanie

On estime qu’il y a plus de 125 millions de psoriasiques dans le monde. Le quart d’entre eux présente une forme modérée à sévère, affectant plus de 10 % de la surface cutanée. Contrairement aux formes légères, les formes modérées à sévères ne sont généralement pas contrôlées par les traitements locaux et la photothérapie.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?