L'ixékinumab agit plus rapidement que le guselkumab sur les lésions psoriasiques  Abonné

Par
Hélia Hakimi-Prévot -
Publié le 20/01/2020
Les résultats d'une étude clinique du laboratoire Lilly - comparant l'efficacité et la sécurité de l'ixékizumab et du guselkumab - permettent de mieux prescrire ces deux anticorps monoclonaux dans le psoriasis modéré à sévère.

Crédit photo : PHANIE

Taltz (ixékizumab) est plus efficace que Tremfya (guselkumab) dans le blanchiment complet des lésions, après trois mois de traitement. C'est la conclusion d'une étude de phase IV multicentrique, randomisée, en double aveugle baptisée IXORA-R, ayant comparé l'efficacité et la sécurité d'ixékizumab versus l'anti IL-23/p19 guselkumab sur 24 semaines, auprès de 1 027 patients atteints de psoriasis en plaques modéré à sévère (après échec d'au moins deux traitements non biologiques et la photothérapie).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte