Dyschromies, chéloïdes, pathologie pilaire

Les spécificités de la peau noire  Abonné

Publié le 10/03/2014

Les troubles de la pigmentation sont très fréquents, qu’il s’agisse d’une pathologie primitive comme le vitiligo, ou de lésions secondaires à une dermatose d’évolution chronique. « Ces troubles peuvent, d’une part, perturber la sémiologie, et d’autre part, influer sur la demande des patients, précise le Dr Antoine Mahé qui préside le groupe thématique Peau noire de la Société française de dermatologie (SFD).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte