Le développement des biothérapies s'accélère en dermatologie

Le guselkumab gagne du terrain dans le psoriasis modéré à sévère  Abonné

Par
Dr Isabelle Stroebel -
Publié le 05/12/2019
Le développement du guselkumab, un anti-IL23, dans le psoriasis a fait l'objet de plusieurs présentations au congrès de l'European Academy of Dermatology and Venereology (EADV).
Une amélioration d’au moins 90 % de leur score PASI

Une amélioration d’au moins 90 % de leur score PASI
Crédit photo : Phanie

Le psoriasis, maladie connue pour son caractère invalidant, bénéficie d’une recherche très active, pour améliorer la qualité de vie des patients. Le congrès de l’European Academy of Dermatology and Venereology 2019, qui s’est tenu en octobre à Madrid, a été l’occasion de faire le point sur cette dermatose qui touche plus de 2,3 millions de Français et se classe au 3e rang des maladies dermatologiques les plus fréquemment déclarées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte