Les cas augmentent, l’accès aux traitements s’est complexifié

Le difficile combat contre la gale  Abonné

Publié le 18/12/2014
1418870483572291_IMG_143824_HR.jpg

1418870483572291_IMG_143824_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Les cas de gale, qui ne bénéficie d’aucune surveillance spécifique, semblent en augmentation et l’incidence de la maladie se serait accrue de 10 % depuis 2002. Des épidémies sont régulièrement rapportée dans les maisons de retraite, les établissements de santé de long séjour et dans les établissements scolaires. Or, l’Ascabiol, le traitement de référence connu depuis 1932 et qui associe deux acaricides, le benzoate de benzyle (10 %) et le sulfiram, n’est plus disponible depuis la fin de l’année 2 012.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte