Lancement d'un site internet pour lutter contre les idées reçues sur l'herpes labial

Par Damien Coulomb
Publié le 21/11/2018
- Mis à jour le 15/07/2019

L'herpès labial n'est pas contagieux ? Non. Le traitement doit être instauré dès les premiers signes de picotement ? Oui. L'application de vinaigre, d'une gousse d'ail ou d'un glaçon empêche un bouton de fièvre de sortir ? Non. Les idées reçues sur l'herpès ont la vie dure, et c'est pour les combattre que vectans pharma lance un site internet www.moinsdherpeslabial.com.

On y retrouve la liste des gestes à éviter (éviter d'embrasser votre entourage, les sports de contact, les rapports sexuels bucco-génitaux…), les gestes à ne pas faire (ne pas se frotter les yeux ou les paupières, ne pas désinfecter le bouton de fièvre avec de l'alcool, ne pas mettre de fond de teint…) et ceux pour prévenir les récidives. Le site fournit également des informations détaillées sur les techniques de diagnostics et les traitements.

15 % d'herpes labial récidivant

On estime que 40 % de la population française devrait souffrir d'herpès labial au cours de sa vie, et que 15 % souffrent d'herpes labial récidivant. Le virus Herpes simplex de type 1 est le plus fréquemment responsable de l'herpès labial, et se transmet par contact direct avec un sujet contagieux et porteur du virus par la salive. Par ailleurs 9 adultes sur 10 sont séropositifs au virus Herpes simplex.


Source : lequotidiendumedecin.fr