Compression dans les infections veineuses chroniques

Encore et toujours…  Abonné

Publié le 10/03/2014
1398169821501979_IMG_124023_HR.jpg

1398169821501979_IMG_124023_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

L’insuffisance veineuse chronique (IVC) a une prévalence de plus de 30 % avec des retentissements non négligeables sur la qualité de vie. Le substratum physiopathologique de tous les tableaux cliniques est l’augmentation de la pression veineuse à la cheville. La compression des membres inférieurs permet de diminuer cette hypertension veineuse.

La réalisation de ce traitement est aujourd’hui largement documentée par de multiples références : les recommandations éditées par la HAS (décembre 2010), les publications et les ateliers au cours de congrès.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte