Maladies bulleuses auto-immunes

Des protocoles de diagnostic et de soins actualisés  Abonné

Par
Publié le 13/03/2017

Dans le pemphigus 5 (1,2), la corticothérapie générale reste la base du traitement. Les immunosuppresseurs conventionnels (azathioprine, mycophénolate mofétil), adjuvants en première intention, n’ont pas montré de bénéfice par rapport à la corticothérapie seule mais ils pourraient diminuer le risque de rechute. Les immunoglobulines intraveineuses (IgIV) sont transitoirement efficaces dans les formes corticorésistantes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte