Choc anaphylactique

Publié le 22/06/2011
- Mis à jour le 22/06/2011

Tout choc anaphylactique nécessite l’appel du SAMU, l’injection d’adrénaline, le conditionnement du patient selon les signes cliniques, une hospitalisation d’au moins 24 heures et un bilan allergologique dans les 4 à 6 semaines qui suivent.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?