La greffe utérine

Vers un essai clinique en France  Abonné

Publié le 08/06/2015
Face à l’absence de traitement de l’infertilité utérine, la transplantation utérine est un espoir...

Face à l’absence de traitement de l’infertilité utérine, la transplantation utérine est un espoir...

En raison de l’absence de traitement actuel de l’infertilité utérine, la transplantation utérine apporte un espoir pour de nombreuses femmes ne pouvant à ce jour espérer mener une grossesse, contrairement aux patientes présentant une infertilité d’origine ovarienne ou tubaire.

En Europe, une femme sur 500 en âge de procréer, de 18 à 35 ans serait victime d’une infertilité utérine, de façon congénitale ou acquise. Deux cent mille personnes seraient concernées. En France, elles seraient plusieurs milliers. Des données précises sont toutefois difficiles à obtenir.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte