La hanche spastique de l’enfant et de l’adolescent

Une prise en charge au maximum préventive

Par Pr Charles Msika, membre de la Sofcot
Publié le 12/11/2018
- Mis à jour le 15/07/2019
Reimers

Reimers
Crédit photo : DR

La paralysie cérébrale (PC), également connue sous le nom d’infirmité motrice cérébrale (IMC), regroupe un spectre étendu de désordres pathologiques de la motricité. Tirant son origine d’altérations de la commande neuronale centrale, elle affecte de façon diverse toutes les variables de la physiologie musculaire : la commande, le tonus, l’équilibre, la coordination… Le tableau de handicap alors généré chez l’enfant est des plus polymorphes.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?