Une luxation radiocarpienne

Publié le 09/11/2015
- Mis à jour le 09/11/2015

Les radiographies du poignet permettent de classer les luxations en deux grands types :

– Type 1. Les lésions sont exclusivement ligamentaires et instables, elles exposent à l’instabilité multidirectionnelle.

– Type 2. Un fragment styloïdien représente au moins le tiers de la fossette scaphoïdienne du radius distal. Le trait est toujours horizontal. Les ligaments radio-carpiens étant solidaires de ce fragment, sa réduction et sa fixation permettent d’obtenir la stabilité.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?