Hernies discales thoraciques

Une chirurgie d'exception  Abonné

Par
Publié le 06/11/2017
Une chirurgie

Une chirurgie
Crédit photo : DR

Une chirurgie

Une chirurgie
Crédit photo : DR

Une chirurgie

Une chirurgie
Crédit photo : DR

Une chirurgie

Une chirurgie
Crédit photo : DR

Une chirurgie

Une chirurgie
Crédit photo : DR

Une chirurgie

Une chirurgie
Crédit photo : DR

Une chirurgie

Une chirurgie
Crédit photo : DR

Seules 0,5 à 3 % des hernies discales opérées sont thoraciques. On estime leur fréquence à 1/1 million d’individus. Elles sont souvent asymptomatiques et établies entre T8 et L1 (75 %). Lorsqu’elles sont géantes (> 40 % du canal spinal, fig. 1a) ou calcifiées (40 % des cas, fig. 1b), elles sont plus agressives sur le fourreau dural, avec un risque de prolongement intradural (fig. 2) ; une myélopathie est alors associée dans 95 % des cas (fig. 3a, 3b).

Douleurs rebelles

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte