Exclusion de l’auricule gauche en percutané

Une alternative au traitement anticoagulant oral  Abonné

Publié le 25/09/2014

Le premier système percutané d’exclusion de l’auricule gauche a été utilisé en 2001. Il s’agissait du système PLATOO qui n’est plus disponible aujourd’hui. Les indications en France étaient relativement obscures et le procédé était réservé aux patients qui présentaient des complications hémorragiques avec contre-indication formelle aux anticoagulants dans le cadre de la Fibrillation auriculaire (FA) non valvulaire. Le procédé excluait la zone critique génératrice d’embolie, à savoir l’auricule gauche. Les premières études faites avec ce système incluaient 110 patients environ.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte