Quelle préparation cutanée pour l’opéré ?

Un seul mot : simplifier  Abonné

Publié le 27/11/2014
1417056196564797_IMG_141572_HR.jpg

1417056196564797_IMG_141572_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Seul pays à recommander encore la préparation cutanée en quatre temps, la France tend vers une simplification : en effet, ce processus plus long et plus coûteux n’a pas apporté la preuve de sa supériorité comparativement à l’antisepsie cutanée avec un soluté de type chlorhexidine alcoolique d’une concentration supérieure à 0,5 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte