Scolarité adaptée, polyhandicap, traumatisme crânien

Trois décrets vont être publiés

- Publié le 19/03/2009
- Mis à jour le 19/03/2009

° Une coopération dynamique entre enseignement ordinaire et adapté : pendant sa scolarité, un enfant handicapé pourra emprunter alternativement, en fonction de l’évolution de ses besoins, les passerelles de l’école classique, via les 3 950 classes d’intégration scolaire (CLIS) et les 1 289 unités pédagogiques d’intégration (UPI), celles de l’éducation spécialisée ou celles de la scolarisation à l’hôpital. À ce jour, 170 000 jeunes handicapés s’instruisent en milieu ordinaire, dont 84 % à temps plein.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?