Prélèvement et don d’organes

Toujours plus d’information  Abonné

Publié le 17/06/2011

DANS SON AVIS n°115 sur les « questions d’éthique relatives au prélèvement et au don d’organes à des fins de transplantation », le Comité consultatif national d’éthique (www.ccne-ethique.fr) recommande d’inciter les gens à parler de leur position à leurs proches, « pour que ces derniers puissent mieux témoigner de la volonté du défunt auprès du personnel de la coordination hospitalière responsable du prélèvement ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte