Le traitement antiplaquettaire après stent actif

Quinze années d’évolution richement documentée  Abonné

Publié le 25/09/2014
1411609280546619_IMG_136466_HR.jpg

1411609280546619_IMG_136466_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Le principe de la bithérapie associant aspirine et inhibiteurs P2Y12 a connu des remaniements au cours des quinze dernières années depuis l’arrivée des stents actifs et surtout des données rapportées au Congrès européen de 2006 à Barcelone.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte