Le point de vue du Pr Roger Salamon

On ne peut considérer le rugby comme un sport à risque mortel  Abonné

Publié le 31/01/2019
salamon

salamon
Crédit photo : DR

Face à l’immense tristesse devant l’inacceptable décès d’un jeune joueur de rugby, il est bien difficile d’essayer d’apporter quelques bémols aux critiques qui dénoncent avec excès la dangerosité du rugby.

Je vais néanmoins prendre le risque d’être un avocat de ce sport qui à mon sens est un formidable support pour une évolution favorable tant sanitaire que sociétale pour les jeunes.

Des accidents graves de moins en moins fréquents

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte