Risque infectieux en chirurgie arthroplastique

L’opéré souvent en cause  Abonné

Publié le 09/11/2015

Les prothèses articulaires se sont imposées comme un immense service rendu au patient en termes de récupération d’une autonomie fonctionnelle. Cependant, la survenue d’une infection périprothétique constitue une complication dévastatrice difficile et coûteuse à traiter, voire comportant, dans certains cas extrêmes, un risque mortel ou d’amputation, plus particulièrement pour les prothèses de genou.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte