Transfert à pied au bloc opératoire

L’IMM prévoit de généraliser l’expérience du patient debout  Abonné

Publié le 26/02/2015
1424916749589046_IMG_148346_HR.jpg

1424916749589046_IMG_148346_HR.jpg
Crédit photo : DR

S’il faut commencer le « fast track » dès que possible, pourquoi ne pas le faire dès la période pré-opératoire ? « C’est l’idée du patient debout, explique le Dr Olivier Untereiner, anesthésiste réanimateur à l’Institut Mutualiste Montsouris (IMM) et chef du projet "patient debout". C’est la première fois que le transfert à pied du patient au bloc opératoire va être appliqué à l’échelle d’un établissement entier ». D’ici fin 2015, l’IMM prévoit que seuls les patients instables ou ayant un handicap moteur soient brancardés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte