Troisième génération d’implants

Les prothèses fémoropatellaires ont trouvé leur place

Par Pr Charles Msika, membre de la Sofcot
Publié le 12/11/2018
- Mis à jour le 15/07/2019
2 meme legende

2 meme legende
Crédit photo : DR

3 meme legende

3 meme legende
Crédit photo : DR

12 prothèses femoropatellaire

12 prothèses femoropatellaire
Crédit photo : DR

La dernière décennie a confirmé la place de la prothèse fémoropatellaire (PFP) dans le traitement de l’arthrose fémoropatellaire (AFP) latérale, isolée, pour ses stades les plus sévères (3 ou 4 de la classification d’Iwano), idéalement sur dysplasie de la trochlée fémorale (fig. 1 et 2). Ses objectifs sont de remplacer le cartilage usé et de corriger les déformations ostéochondrales pour soulager la douleur, prévenir l’instabilité et optimiser la congruence articulaire.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?