Deux mois après le décès du premier patient implanté avec le cœur artificiel CARMAT

Le Pr Carpentier rompt enfin le silence  Abonné

Publié le 28/04/2014
1398647567518225_IMG_128522_HR.jpg

1398647567518225_IMG_128522_HR.jpg
Crédit photo : DR

1398647566518091_IMG_128487_HR.jpg

1398647566518091_IMG_128487_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

LE QUOTIDIEN : Prévoyez-vous de communiquer les conclusions des deux comités d’experts au sujet des causes du décès de M. Claude Dany, le patient sur lequel a été effectuée l’implantation de la bioprothèse Carmat, ou attendrez-vous d’avoir mené les trois essais suivants pour faire le point ?

Pr Alain Carpentier : L’essai clinique porte sur quatre patients. Les conclusions de cet essai seront communiquées dans le respect des réglementations en vigueur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte