Face à une anomalie congénitale

Le pied, et son contexte

Par
Pr Charles Msika, membre de la Sofcot -
Publié le 12/11/2019
Très polymorphes, les anomalies congénitales de l’avant-pied doivent alerter en cas de bilatéralité et/ou d’association avec d’autres particularités, qui font évoquer une origine génétique.
3. Hallux valgus juvénile

3. Hallux valgus juvénile
Crédit photo : DR

Certaines sont malformatives et d’autres de simples déformations : les anomalies congénitales de l’avant-pied et des orteils regroupent une grande diversité de pathologies. L’atteinte orthopédique doit être considérée comme une porte d’entrée, permettant d’orienter le bilan étiologique pour la prise en charge globale du patient et de sa famille.

Les malformations ont parfois une origine génétique, essentiellement quand elles sont bilatérales ou dans le cadre d’un syndrome malformatif, pour lequel elles peuvent aider au diagnostic.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?