GREFFE

Le demi-frère peut donner son rein  Abonné

Publié le 28/03/2011

La malade insuffisante rénale qui s’était vue refuser une greffe de son demi-frère biologique faute de lien juridique, va finalement être opérée la semaine prochaine, annonce son avocate. Martine Courrier, 59 ans, va donc pouvoir bénéficier du rein de son demi-frère, Jean-Pierre Serrurier, lequel n’avait pas été reconnu par leur père. Refusée pour cette raison par un comité d’experts de l’Agence de la biomédecine du Nord-Est, l’opération a finalement été validée par un deuxième collège, sollicité par le ministre de la Santé Xavier Bertrand.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte