La regrettagle stagnation des greffes cardiaques  Abonné

Publié le 24/02/2014

Parmi les 16 000 patients qui ont eu besoin de greffe en 2011, seuls 800 ont été candidats à une greffe cardiaque. Et alors que le nombre de demandeurs d’organes tous confondus augmente d’année en année, celui qui concerne le cœur stagne depuis 5 ans. À l’heure où la science connaît d’énormes progrès en matière de cœur artificiel, la question de la stagnation des greffes cardiaque se pose.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte