Des dogmes à revoir pour la prévention

La préparation de l’opéré en voie de simplification  Abonné

Par
Publié le 12/11/2018
6 prépa opéré

6 prépa opéré
Crédit photo : PHANIE

La chirurgie orthopédique franchit la barrière cutanée, et les dispositifs implantables qu’elle utilise régulièrement rendent la prévention du risque infectieux d’autant plus cruciale. En France, plus de 150 000 prothèses totales de hanche (PTH) et 80 000 prothèses totales de genou (PTG) sont posées chaque année. Le taux d’infection du site opératoire (ISO) pour ces interventions varie entre 1 et 2 %, selon la méthode retenue.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte