Quand la vie professionnelle prend le pas sur la vie privée

La moitié des chirurgiens américains à la retraite ont des regrets sur leur parcours  Abonné

Par
Elsa Bellanger -
Publié le 07/02/2020

Une étude américaine s’est penchée sur le ressenti des chirurgiens retraités vis-à-vis de leur vie et de leur carrière.

61,8 % aurait souhaité parvenir à un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée

61,8 % aurait souhaité parvenir à un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée
Crédit photo : AFP

Publiée dans le « JAMA Surgery », une enquête, menée par questionnaire auprès de 2 295 chirurgiens américains, révèle que plus de la moitié (52,4 %) des médecins interrogés aurait, rétrospectivement, aimé mener leur vie et leur carrière différemment.

Ces chirurgiens retraités, âgés en moyenne de 79 ans et très majoritairement des hommes (99,2 %), ont pris leur retraite en moyenne à 63,9 ans. La majorité d’entre eux (66,4 %) a exercé dans le privé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte