Traumatismes crâniens légers

Intérêt du dosage de la protéine S-100 ß  Abonné

Publié le 20/06/2011

ALORS QUE le diagnostic des traumatismes crâniens (TC) moyens ou graves se fait aisément, celui des TC légers (score de Glasgow de 13 à 15) qui représentent la majorité des cas, est beaucoup plus complexe en raison de l’absence de symptômes neurologiques spécifiques et précoces. Quelque 90 % des scanners cérébraux (examen de référence) prescrits sur indication clinique ne retrouvent aucune anomalie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte